Contenu

13/09 : alerte peste porcine africaine

Les autorités belges ont confirmé le 13/09/2018 2 cas de peste porcine africaine sur des sangliers sauvages retrouvés morts dans la commune d’Etalle, située à une dizaine de km des Ardennes.

Le 14/09/2018, la France est en état d’alerte maximale, compte tenu des enjeux : pertes directes en élevage, pertes indirectes par la fermeture de nos marchés à l’exportation. Chacun est appelé à faire le nécessaire pour éviter l’introduction de la peste porcine africaine dans nos élevages.

Ce qui est mis en œuvre dans la zone à risque :

Des mesures de zonage et de restrictions des mouvements sont mis en place dans les départements des Ardennes, de la Meuse, de la Moselle et de la Meurthe et Moselle.
Pour les élevages de ces départements, il s’agira d’appliquer strictement les mesures de biosécurité.
Par ailleurs, les mesures de surveillance en élevage et en abattoir seront renforcées par les services vétérinaires des DDecPP, sous l’autorité des préfets.
Des mesures adaptées de gestion de la faune sauvage sont à l’étude avec le ministère de la transition écologique et solidaire, afin d’éviter la dispersion des populations de sangliers issus des zones à risque.
Enfin, il est demandé aux promeneurs en forêt de ne pas aller dans les élevages sans avoir pris toutes les mesures d’hygiène requises et respecté les mesures de biosécurité mises en place.

Plus d’information sur cette alerte ici.