Contenu

Communiqué de presse : Un cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) à sérotype 4 détecté en Corse-du-Sud

Le laboratoire national de référence de l’Agence national de sécurité sanitaire (ANSES) vient de confirmer des résultats positifs de fièvre catarrhale ovine (FCO) sur trois ovins d’un troupeau situé sur la commune de BONIFACIO. Ces prélèvements font suite à une suspicion clinique posée par le vétérinaire sanitaire de l’exploitation dans le cadre de la surveillance évènementielle de la maladie.

D’ores et déjà, la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) a mis en place des mesures pour prévenir la propagation de la maladie : l’élevage a été placé sous surveillance renforcée et les mouvements d’animaux ont été bloqués au sein de l’exploitation.

La FCO est due à un virus transmis par des insectes vecteurs, les culicoïdes, et peut provoquer des baisses de production et des mortalités importantes chez les ruminants (ovins, caprins, bovins). Elle n’est pas transmissible à l’homme. Il existe plus de 25 souches (sérotypes) de FCO, plus ou moins pathogènes. Le sérotype 4 mis en évidence a déjà été à l’origine d’une importante épizootie en 2003 en Corse.

Consultez la suite du communiqué de presse du Préfet de Corse