Contenu

Le charançon rouge du palmier

Rhynchophorus ferrugineus Olivier, ou charançon rouge du palmier (CRP), est actuellement un des plus importants ravageurs des palmiers de par son expansion dans de nombreuses régions du monde. C’est un coléoptère de la famille des Dryophtoridae.

Tous les stades de l’organisme (oeufs, larves, pupes et adultes) vivent à l’intérieur du palmier et les larves se nourrissent des tissus du végétal. Ils restent ainsi protégés, ce qui leur confère une grande résistance aux aléas climatiques et rend difficile la détection de symptômes précoces de leur infestation. Les végétaux les plus couramment infestés en France sont principalement Phoenix canariensis et plus rarement Phoenix dactylifera.

Le charançon rouge, originaire des régions tropicales du sud-est asiatique, est signalé depuis 1985 au Moyen-Orient et a été introduit en Europe notamment via l’importation de palmiers d’Égypte. Il est observé depuis 1994 en Espagne, depuis 2004 en Italie, depuis 2006 à Chypre, en Grèce et en France (Corse-du-Sud et Var), et depuis 2007 au Portugal. En France, il est à ce jour répertorié dans trois régions : la Corse, l’Occitanie et PACA.

Pour plus d’info : La fiche technique du charançon rouge (FREDON Corse)