Contenu

Le plan Écophyto II

Le plan Écophyto II
Ce nouveau plan Écophyto réaffirme un objectif de diminution du recours aux produits phytosanitaires de 50% selon une trajectoire en deux temps : une réduction de 25% d’ici à 2020 reposant sur l’optimisation des systèmes de production et une de 25% supplémentaires à l’horizon 2025 qui sera atteinte grâce à des mutations plus profondes.
 
La consultation publique sur le plan Ecophyto II+
François de Rugy, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’Innovation et Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation ont lancé le 20 novembre la consultation publique sur le projet de plan Ecophyto II+ visant à réduire notre dépendance aux pesticides.
 
Le plan d’actions sur les produits phytopharmaceutiques
Le plan d’actions sur les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides a été présenté le 25 avril 2018. Il intègre les propositions des parties prenantes consultées depuis le 15 février dernier.
 
Communiqué de presse du mercredi 25 avril 2018 : Plan d’actions sur les produits phytopharmaceutiques
Nicolas Hulot, Agnès Buzyn, Stéphane Travert et Frédérique Vidal ont présenté le 25 avril 2018 le plan d’actions sur les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides.
 
Communiqué : Ensemble, réduisons les phytos pour une agriculture performante et durable
Les ministères en charge de la Transition écologique et solidaire, de la Santé, de l’Agriculture et de l’Alimentation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ont lancé ensemble le 24 août dernier une campagne nationale pour la réduction de l’usage des produits phytosanitaires dans le cadre du Plan Écophyto.
 
Plan de sortie du glyphosate : le dispositif
Le Gouvernement a engagé un plan d’action global pour la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires avec un objectif de -25% en 2020 et -50% en 2025, et a décidé de mettre fin aux principaux usages du glyphosate d’ici trois ans au plus tard et d’ici cinq ans pour l’ensemble des usages, tout en précisant que les agriculteurs ne seraient pas laissés dans une impasse.