Contenu

Révision de la décision communautaire relative à la gestion de Xylella fastidiosa 19/10/17

Lors du Comité Permanent des Végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux (CPVADAAA) réuni à Bruxelles le 19 octobre, la modification de la décision communautaire 2015/789 relative à des mesures visant à éviter l’introduction et la propagation dans l’Union européenne de Xylella fastidiosa (Wells et al.) a été votée à l’unanimité.

Le nouveau texte prévoit entre autre la possibilité de la mise en place d’une stratégie d’enrayement de la maladie en Corse. Les conditions de circulation des végétaux à l’intérieur de l’île seront simplifiées. Il sera possible de procéder, sous certaines conditions, à la plantation des végétaux hôtes dans la zone d’enrayement. Les sorties de Corse de plants de végétaux d’espèces sensibles destinés à la plantation restent interdites, sauf dérogations limitées exigeant des conditions de production très strictes.

Par ailleurs, l’analyse de risque permettant de déroger à l’introduction de plants de végétaux sensibles en Corse va être révisée.

À la demande du préfet de Corse, un appui des Conseils Généraux de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Espaces Ruraux et de l’Environnement et du Développement Durable a été obtenu auprès des ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique et solidaire pour diligenter une mission conjointe. Son objectif est de proposer, en considérant les particularités de la situation en Corse, des mesures spécifiques afin de garantir une protection optimale des filières agricoles et ornementales et de la biodiversité de l’île.