Contenu

Notes hydro-climatologiques

L’ensemble des données de températures et de précipitations proviennent de Météo France. Pour le tableau et les graphiques de la page 2, les données régionales correspondent à la moyenne des températures et précipitations relevées quotidiennement sur plusieurs stations météo de la région. La liste des stations par région est la suivante :
OUEST : Brest, Rennes, Caen, Nantes, Angers
NORD : Le Bourget, Lille, Reims, Rouen, Orléans, Auxerre
NORD-EST : Strasbourg, Nancy, Bâle-Mulhouse, Besançon
CENTRE-EST : Lyon, Dijon, Grenoble, Clermont-Ferrand
SUD-OUEST : Bordeaux, Toulouse, Gourdon, Mont de Marsan, Cognac, Limoges SUD-EST : Perpignan, Montpellier, Orange, Marignane, Nice, St Auban
CORSE : Cap Corse, Ile Rousse, Ajaccio, Pertusato

Les normales saisonnières sont les moyennes sur la période 1981-2010 des hauteurs de précipitations et des températures moyennes mensuelles.
L’indice SWI d’humidité des sols permet de mesurer une réserve utile qui varie avec le type de sol (caractéristiques et végétation)

Un mois d’août chaud et totalement sec !
Le déficit hydrique sur les 6 derniers mois s’élève à un tiers comparé à une année normale. Les températures moyennes en août atteignent 25°C, près d’un degré au-dessus des températures habituelles.
 
Un mois de février globalement très doux
Sur le continent (+ 2,6°C) comme en Corse (+ 1,9°C), les températures de février sont très au-dessus des normales saisonnières
 
Un mois de mars sec
Des températures encore au-dessus des moyennes saisonnières en Corse et une pluviométrie fortement déficitaire, en Corse comme sur le continent.
 
Pluviométrie déficitaire pour le 2e mois consécutif
Comme au mois de mars, les températures sont conformes aux normales saisonnières pour le mois d’avril en Corse (moyenne de 13,5 °C). En revanche, la pluviométrie est déficitaire pour le deuxième mois consécutif, avec un écart cumulé à la normale de 40 % depuis le 1er mars.
 
Malgré un mois de mai humide, le déficit hydrique persiste
Sur les 3 derniers mois, il dépasse de 20 % les normales saisonnières. Les températures sont elles conformes à ces normales, avec une moyenne de 16,9°C au moi de mai.
 
Un mois de juin chaud et sec
Comme sur le continent, les températures excèdent les normales de plus de 2°C. En revanche, si juin a été arrosé sur le reste du territoire (hormis Paca), il est resté particulièrement sec sur l’île : avec un déficit hydrique de 60 % sur le mois, celui-ci atteint 27 % en cumul depuis le 1er mars.
 
Un mois de juillet pluvieux...sauf en Corse
Il a plu 4 fois moins sur l’île que lors d’un mois de juillet normal, contre 10 % à 100 % de plus suivant les régions du continent. Le déficit hydrique en Corse atteint 29 % depuis le 1er mars