Contenu

Clémentine corse : un fruit défendu, mais sans excès

Selon l’enquête 2018 sur les pratiques phytosanitaires des arboriculteurs, réalisée pour la première fois en Corse, 96 % des surfaces ont reçu au moins un traitement insecticide, 60 % un traitement fongicide et la moitié un traitement herbicide. L’indicateur de fréquence de traitement sur cet agrume insulaire est bien moindre que ceux des autres vergers du territoire national.