Contenu

La cellule d’identification et d’accompagnement des agriculteurs en difficulté en Corse

Une cellule d’identification et d’accompagnement des agriculteurs en difficulté en Corse est en fonctionnement depuis fin 2019. Si vous êtes confronté à des difficultés financières vous pouvez
• appeler le numéro vert de la DRAAF au 04 95 51 86 73 (9h-12h)
ou
• adresser un mail à l’adresse suivante : cellule-accompagnement@agriculture.gouv.fr

La cellule prendra en charge votre dossier pour vous apporter l’accompagnement nécessaire. Après examen de votre dossier, elle vous proposera en fonction de votre situation : un audit global et un suivi technico-économique par un organisme de conseil habilité, des aides financières, un différé ou pris en charge de cotisations ou de charges financières, un accompagnement vers la retraite ou la cessation d’activité, une vérificaion de vos droits sociaux MSA...

Vous trouverez ci-dessous une fiche d’information explicitant votre situation à compléter et à adresser à la cellule

La cellule fonctionne en totale discrétion et confidentialité dans le respect des personnes et des situations. Elle est composée uniquement de représentants techniques et administratifs issus des différentes structures partenaires du monde agricole (DRAAF de Corse, service d’économie agricoles des DDTM de Haute-Corse et Corse-du-sud, MSA, en tant que de besoins seront associés DRFIP, des techniciens des chambres d’agriculture, la banque de France, les organismes de conseil habilités)

La Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de Corse assure la coordination de la cellule qui se réunit au niveau régional. Tout signalement d’agriculteur en situation de difficulté auprès des DDTM de Haute-Corse ou de Corse-du-Sud sera relayé et orienté vers cette cellule.

Les réflexes à avoir en cas de repérage d’un exploitant en difficulté

Lorsque vous avez connaissance d’un agriculteur en situation fragile, vous pouvez effectuer un signalement à la DDTM – Service Économie Agricole de son siège d’exploitation ou directement la cellule d’accompagnement aux coordonnées ci-dessus.

Vous pouvez également, si vous êtes un proche de l’agriculteur, lui parler de la cellule d’accompagnement.

Dans tous les cas, l’agriculteur en difficulté est invité à faire le premier pas vers les structures d’accompagnement qui ne peuvent intervenir qu’à sa demande.

Une fois l’audit global réalisé, si nécessaire, les dispositifs de soutien du Ministère de l’alimentation et de l’agriculture peuvent être activés pour chaque dossier.